Les antipubs revendiquent la destruction du mur Dubonnet

14231404100_0140fbfe7e_c

La destruction du mur Dubonnet est-elle le fruit d’un complot ? Si la thèse courait depuis quelques jours sur les forums, peu de gens lui accordaient crédit.

Pourtant, il se pourrait que la fin de ce symbole de la place Sainte-Anne ne soit pas l’œuvre de la mairie de Rennes, comme tout portait à le croire, mais celle d’un groupe d’activistes antipub.

Le mouvement « Dubondébarras » a revendiqué l’action mercredi matin, sur leur page Facebook.

« Cette réclame défigurait le centre-ville depuis plus de cinquante ans. Maintenant qu’elle n’est plus là, nous allons nous attaquer aux autres symboles de la surconsommation. »

Pour perpétrer son forfait, Dubondébarras avait mis les moyens : palissades de chantier, grues, lances à eau… si bien que les riverains ne se sont pas posé de questions, pensant avoir affaire à un des multiples chantiers qui fleurissent dans leur ville en ce moment.

« Même nous, on y a cru ! » avoue la Mairie, qui est allée jusqu’à co-organiser un hommage son et lumière pour la disparition du Mur.

Si la police ne souhaite pas communiquer à ce stade de l’enquête, plusieurs sources confirment que des patrouilles ont été mises en place autour des autres publicités murales Dubonnet encore présentes dans le département.

Photo : Mabel Lamour / Belma / LaReineMab (creative commons)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s