Un train arrive en avance et sème la panique

7633685206_e5b491d3f5_zRENNES. Stupeur sur les quais de la gare de Rennes, lundi, lorsque les haut-parleurs de la SNCF annoncent l’arrivée du train en provenance de Lille avec une avance de 10 minutes.

Il était 10h17 lundi matin, lorsque le TGV numéroté 8645 est entré en gare de Rennes voie 6. Arrivant de Lille, le train affichait une avance de 10 minutes sur l’horaire indiqué.

C’est un fait très rare dans l’univers ferroviaire, car chaque année cela n’arrive qu’à une dizaine de trains sur l’ensemble du réseau français.

« C’est un fait extrêmement rare, je n’arrive pas à réaliser que cela se produise un jour où je travaille » nous confie Jean-Luc, agent de quai à la SNCF depuis une vingtaine d’années.

Des problèmes de logistique

A Rennes, le poste de contrôle était au courant de cette arrivée précoce mais n’a rien pu faire pour prévenir les passagers à bord du train et les familles qui attendaient ces derniers en gare.

« Nos annonces sont préprogrammées mais nous n’avons pas d’annonces pour des arrivées en avance » déclare Michel, qui gère les arrivées et départs de train à Rennes.

La gare bretonne s’est donc empressée de commander de nouvelles annonces préenregistrés au cas où un incident du même type se reproduirait à l’avenir.

Prise en charge des passagers

Pour pallier ces problèmes techniques, la SNCF s’est empressée de réagir pour apporter un soutien à sa clientèle.

Dans les dix minutes suivant l’arrivée précoce du TGV, un espace a été aménagé pour accueillir des psychologues afin que les passagers qui le souhaitent puissent pallier le choc de ce phénomène rarissime.

Pour les passagers opérant un changement de train, un numéro vert a été mis en place. Vers 12h30, des passagers discutaient encore avec les psychologues appelés à la hâte.

La gare de Rennes a assuré qu’elle ferait tout pour éviter que ce genre d’événements intempestifs se reproduise à l’avenir.

Auteur : P.M. Illustration : Ricardo Zappala (CC)

Ce texte nous a été envoyé par un lecteur fidèle et averti. La Rédaction en profite pour réaffirmer son soutien aux « citizen journalists » et autres « whistle blowers » (quoi que cela puisse signifier). Si vous travaillez en gare et avez été témoin de trains arrivant à l’heure, de sandwichs à prix raisonnable ou de bornes libre-service en état de fonctionnement à l’heure de pointe, n’hésitez pas à nous en faire part.

Publicités

22 réflexions sur “Un train arrive en avance et sème la panique

  1. Demain, notre journaliste va nous expliquer qu’il neige en hiver et que c’est un fait rare aussi… C’est bon le journaliste, tu a passer ton épreuve « dire du mal de la SNCF » pour être recruté a TF1.

  2. c’est vraiment n’importe quoi cette article de merde encore un journaliste qui raconte de la merde franchement vous devrait avoir honte de raconter des connerie comme si il y aurais des spychologue pour acceuillir les passager n’importe quoi et puis commander des annonce et qu’il peuvent pas annoncer en gare les clients n’importe quoi sa existes les micro

    • cet article, vous devriez, connerieS, les si n’aiment pas les rais, passegerS et je m’arrête là…..
      Le n’importe quoi c de te lire!!!

    • C’est de la stupidité ou tu ne sait pas lire mon gars? En haut à gauche « actu satirique, tu peux lever les yeux jusque la ou il te faut une grue !

    • Moi cet article m’a fait beaucoup rire. Ca fait du bien de se moquer un peu de la sncf avec tout ce qu’ils nous font subir au quotidien. Prenez vous les transports tous les jours? NON? Alors vous ne pouvez pas comprendre.

    • Moi cet article m’a fait beaucoup rire. Ca fait du bien de se moquer un peu de la sncf avec tout ce qu’ils nous font subir au quotidien. Prenez vous les transports tous les jours? NON? Alors vous ne pouvez pas comprendre.

  3. Nan mais les gens, c’est des articles satirique pour ceux qui n’ont pas compris, ils ironisent et tourne en dérision les faits de la vie courante …

  4. Je crois que bon nombres de gens en commentaires n’ont pas compris le but de ce petit journal satyrique. Le second degrés leur a échappé. Les pauvres…

  5. Triste article.. Quand on sait que les retards déja sont presque inexistants (1 train sur je ne sais combien de centaines de trains qui partent à l’heure chaque jour), de plus voir un train arriver avec de l’avance, c’est plutôt très fréquent en fait. Souvent les TGV ont 2-3 minutes d’avance, parfois même 10 minutes.

  6. merde je suis arrivé une fois en avance à Paris avec 15 minutes et j’ai pas eut droit à mon soutien psychologique. Je vais demander à ma hiérarchie de me payer une pute pour l’événement que j’ai subis… non mais n’importe quoi journaleux de merde…

  7. Vous manquez d’humour. Oui les retards, grèves et autres problèmes de la SNCF emmerdent tout le monde. Oui, on a le droit de s’en moquer.

    Savez-vous ce que signifie « satirique » ? A bon entendeur ;)

  8. Tout le monde a compris que c’était un article satyrique.

    Pour autant il est révélateur de la pensée generale et c’est ce qui y triste, puisqu’une fois encore les gens passent leur temps à se plaindre de la SNCF, alors que dans le fond – ce genre d’événements (retards) arrivent à un train sur 1 000 000.

    Un article comme celui-ci n’aidera pas a faire évoluer les choses. C’est comme les blagues racistes, Ca prouve bien que le racisme existe, et ça le fait continuer d’une certaine manière, Ca continue à l’intégrer dans notre monde contemporain.

    A bon entendeur, nous ne sommes pas stupides, merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s