La marinière déclarée « contraire à la dignité humaine »

7298513532_8f9c8eed4c_z

BRETAGNE. La loi a été validée lundi par la Cour européenne des droits de l’homme. Désormais, toute personne portant en public une marinière rayée sera passible de 100 euros d’amende et de 15 jours de prison (qui peuvent être commués en stage de citoyenneté).

Cette décision s’appuie sur un rapport d’expertise français qui a mis en évidence la forte souffrance ressentie par les personnes obligées de côtoyer les porteurs de ce vêtement monstrueux.

« Avant, les dégâts étaient limités aux plages, a déclaré à la presse Serge Boulifeux, sénateur (EELV) auteur du rapport. Maintenant, on voit de plus en plus de gens, même des enfants, se promener ainsi dans nos rues. Certains vont même au travail affublés de ce vêtement dégradant. »

« J’en ai vu, des trucs horribles, mais jamais rien de tel ! »

En août, les juges avaient déjà débouté un Nantais d’origine finistérienne qui dénonçait l’interdiction du port de la marinière dans l’espace public comme une atteinte à sa liberté.

La Cour souligne que « la volonté de la France de vouloir maintenir l’harmonie même au sein de ses régions les plus archaïque est légitime tant qu’elle ne s’applique qu’à des vêtements à la laideur manifeste, comme la marinière ». L’UMP a réagi à cette annonce par un communiqué félicitant une décision qui « lutte contre le mauvais goût et l’intégrisme ».

A gauche, la question divise. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a longtemps milité pour que les porteurs de marinière soient abattus à vue. « On m’a forcé à en porter une quand j’étais petit, justifie le ministre. J’ai été en Afghanistan, au Mali, et j’en ai vu, des trucs horribles, mais jamais rien de tel ! »

Montebourg : « Rayée, oui, mais pas rayée de la carte ! »

A l’inverse, Arnaud Montebourg a critiqué dès lundi soir « cette psychose qui porte un coup durable au savoir-faire français en matière d’habillement ». Mardi matin, l’ancien ministre du Redressement productif a été arrêté près de l’Assemblée nationale, vêtu du vêtement honni. Provocation ? « Je n’avais rien d’autre dans mon armoire ! » a-t-il plaidé. « Je me rendais simplement dans les magasins pour acheter un stock de gilets alsaciens et de bérets basques ! ».

Relâché après 48 heures de garde à vue, Montebourg a organisé séance tenante une conférence de presse où il est apparu torse nu. « A partir de maintenant, je rentre en résistance ! » a-t-il scandé. « J’invite tous les parias de la parka et tous les losers du blouson à me suivre ! Dès aujourd’hui, je fonde un nouveau parti, le Rassemblement bleu marinière ! Rayée, oui, mais pas rayée de la carte ! »

Et de conclure : « Souvenez-vous des violences subies par les porteurs de doudounes dans les années 90 ! Voulons-nous voir un tel spectacle se reproduire ? »

Photo : Eole Wind (CC)

Publicités

5 réflexions sur “La marinière déclarée « contraire à la dignité humaine »

  1. LOL!!! TOUT CA C’EST DU BIDON . A QUAND L ‘interdiction de de plus mettre de chaussettes?

  2. Les marinières sont appelés aux states et outre-manche : « Breton Stripes ». Ne l’oubliez jamais, elle est à nous cette marinière pas à la France :)

  3. Ça ne peut être qu’une mauvaise blague !!!étant bretonne je continuerai à la porter.La vraie marinière n’est pas rayée. Elle est bleue unie en toile et s’enfile pas à la tête. La rayée est celle du beau monde…cf Jean – Paul Gautier. J’aime les 2 et porterai ce que je veux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s