Dopage : contrôlé positif, le métro de Rennes sera exclu des compétitions

2362051519_926834c3ab_o

RENNES. Le métro rennais a été exclu de toute forme de compétition après avoir enfreint les règles antidopage, a indiqué mardi son gestionnaire, la société Keolis.

Le matin même, le métro courait contre Sébastien Philippe, 36 ans, qui tentait de le battre à la course entre les stations Charles-de-Gaulle et Jacques-Cartier. Le coureur avait cru perdre en arrivant avec une minute de retard, comme le relate Ouest-France.

Mais en début d’après-midi, coup de théâtre : Keolis annonce que le métro a été contrôlé positif à son arrivée à la Poterie et a été immédiatement suspendu. La victoire revient donc à Sébastien.

La substance incriminée n’a pas été communiquée. « La pression était énorme, j’ai craqué », a déclaré le métro à la presse. « Avec la ligne B qui arrive, j’ai eu peur d’être relégué aux oubliettes. Imaginez la honte si un simple humain pouvait se déplacer plus vite que moi ! Ils auraient tôt fait de me remplacer par un vulgaire tramway ! »

Cet incident, une première dans le monde des transports en commun, jette le doute sur une victoire plus ancienne, celle du TER Rennes-Nantes contre un escargot cul-de-jatte, en 2011. Selon la SNCF, une enquête pourrait être diligentée.

Illustration : Michallon, Flickr CC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s