Dieu confirme que François-Régis Hutin sera son successeur

800px-Ouest_France_Rennes

Lors de son désormais très attendu point presse du jeudi, Dieu a annoncé qu’il avait choisi François-Régis Hutin, président du directoire du quotidien régional Ouest-France, pour lui succéder après son départ en retraite.

« Nous avons contacté M. Hutin dans les années 60 pour lui faire cette proposition. Son profil correspondait tout à fait au poste. Il a tout de suite été intéressé. »

L’embauche n’a toutefois rien eu d’automatique. M. Hutin a dû passer de nombreux entretiens de motivation, notamment avec des psychologues réputés du Paradis comme Sigmund Freud et Albert Bandura, avant d’être confirmé.

Une fois cette étape passée, M. Hutin a pu gravir les échelons jusqu’à devenir PDG d’Ouest-France. Un poste hiérarchiquement situé juste en dessous de Saint Pierre. Là, il s’est entraîné à « endosser le costume » en jouant le rôle de Dieu pendant plusieurs années avec ses employés.

Car la fonction de président céleste requiert de nombreuses compétences de pointe, qui s’apprennent avec l’expérience. Par exemple, l’omniprésence, à laquelle M. Hutin a rapidement excellé en rachetant une bonne partie des journaux de l’Ouest. Ou l’écriture biblique, exercice auquel il s’adonne régulièrement dans les éditoriaux de son quotidien. Dieu, qui les a tous lus, s’extasie : « Quand il dit que la presse en ligne est comme un homme perdu au milieu du désert, c’est beau, on dirait du Saint Marc. Et son engagement contre la peine de mort et la torture lui ont fait marquer des points auprès de notre DRH, Jésus-Christ. »

Buisson ardent

Après plusieurs millions d’années d’activité, Dieu estime qu’il est temps de tourner la page et de confier à « un jeune motivé et compétent » les rennes de l’univers.

Contacté par Ouestgramme, M. Hutin s’est déclaré touché par la confiance que Dieu lui accorde, et confirme qu’il prendra ses fonctions lorsqu’il aura lui-même placé quelqu’un de confiance à la tête d’Ouest-France. « Même si je ne suis plus directement impliqué dans les affaires du premier quotidien de France, je garderai un pied dedans, rassurez-vous ! Il n’est pas dit que je n’enverrai pas un buisson ardent ou un archange messager pour redresser le cap si besoin. Je donnerai la parole divine à tous, Ouest-France sera disponible dans un petit présentoir à côté des cierges, il suffira de mettre une pièce dans le tronc. »

Quelles seront ses premières mesures ? « Je canoniserai Mgr Jacques Jullien et Michel-Edouard Leclerc qui nous a acheté tant d’encarts pub ! Je répondrai à toutes les prières, à condition qu’elles soient « valorisées ». C’est-à-dire qu’elles devront être dites devant un crucifix et envoyées avec une photo ! Et sur les vitraux des églises, les saints ne seront plus représentés de profil, mais tous en ligne, pour qu’on puisse bien voir leur tête. La Bible sera rafraîchie et assortie d’une « édition du soir », qui reprendra le meilleur contenu des autres textes religieux, mais avec un titre plus accrocheur. » Quid des concurrents d’Ouest-France ? M. Hutin sourit. « J’espère juste que leur assurance couvre les nuées de sauterelles… »

Mise à jour : Suite à cette annonce, Lucifer, principal opposant de Dieu, s’est fendu d’un communiqué dans lequel il a évoqué des pourparlers entre ses équipes et la direction du Télégramme.

 

Photo : Sémhur CC BY-SA 3.0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s