On a retrouvé les vraies couleurs du drapeau breton

GADCa ne va pas plaire à tout le monde : le « Gwenn ha du » serait à l’origine de la même couleur que le drapeau normand. Une méprise qui remonte à sa création.

C’est une découverte majeure qui a été faite par l’Atelier régional de restauration (ARR) de Bignan, dans le Morbihan. Une équipe de chercheurs affirme avoir reconstitué les couleurs d’origine du Gwenn ha du, le drapeau breton. Il ne serait pas noir et blanc, comme beaucoup le pensent, mais jaune et rouge.

« Le Gwenn ha du a subi le même sort que les statues antiques, commente le professeur Catherine Mercier, chef d’équipe à l’ARR. Avec le temps, ses couleurs ont disparu, et tout le monde a fini par croire qu’il était comme ça à l’origine. Le fait que son nom signifie « blanc et noir » en breton a ajouté à la confusion. »

Coïncidence, les véritables couleurs du Gwenn ha du (qu’il faudrait maintenant appeler « Melen ha ruz ») sont aussi celles des drapeaux occitan, catalan et… normand. Pour Catherine Mercier, « c’est peut-être la preuve que Morvan Marchal a voulu s’inscrire dans une tradition d’entraide entre les minorités régionales. »

Tous les drapeaux de la région seront changés

Pour Catherine Mercier, la révélation est venue en faisant des recherches sur l’écusson de Pierre de Bretagne, qui a inspiré la moucheture d’hermines du duché. Celui-ci, dont on conserve des traces historiques, comporte bel et bien « un échiqueté d’or et une bordure de gueule », c’est-à-dire du jaune et du rouge.

Catherine Mercier a voulu en avoir le coeur net. Elle a  analysé au microscope électronique un des premiers protoypes de Gwenn ha du, conservé aux archives régionales. Bingo ! « J’ai trouvé des traces de pigments, invisibles à l’oeil nu. »

« En fouillant les archives de Morvan Marchal, le créateur de ce drapeau, je me suis aperçue qu’il avait longtemps hésité entre plusieurs modèles. Certains avaient des rayures verticales, d’autres des petits pois multicolores, d’autres encore des lapins roses à la place de la moucheture d’hermines. Morvan Marchal était connu pour posséder une importante collection de crayons de couleur. Pourquoi se serait-il contenté d’un drapeau bicolore ? »

Suite à cette découverte, le conseil régional a annoncé que tous les Gwenn ha du de la région seraient colorisés pour fêter les 90 ans de sa création, l’année prochaine.

Et le drapeau corse ?

Reste à savoir pourquoi ses teintes ont disparu avec le temps. « Peut-être les pigments étaient-ils de mauvaise qualité. Ils n’auront pas résisté à la météo bretonne. »

Pour étayer sa théorie, Catherine Mercier compte soumettre le drapeau corse au même examen. « J’ai de bonnes raisons de penser que celui-ci était à l’origine vert, blanc et rouge », affirme-t-elle.

Publicités

4 réflexions sur “On a retrouvé les vraies couleurs du drapeau breton

  1. en gros cette dame a trouvé la vrai couleur d’un drapeau qui s’appelle blanc et noir. Et de plus personne ne connait l’origine de ce drapeau mais elle si. Bien joué

  2. Pingback: Le gorafi breton c’est | Unwalkers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s